Après un répertoire d’oeuvres françaises sacrées donné en concert au mois d’Avril, l’Ensemble prépare son nouveau programme regroupant des Cantates et Duetti da Camera pour Soprano et Contre-ténor !

clements-geoffrey-peinture-baroque-italienne-d-un-joueur-de-luth

A la fin du XVIIème siècle, la musique de chambre connaît un véritable engouement auprès d’un public connaisseur et en recherche de divertissements. Les plus grands compositeurs en Italie puis en France et en Allemagne feront de la Cantate et des Duetti da Camera un genre particulièrement virtuose et riche en expressions. Véritables petits opéras, ils reprennent la forme récitatif/air en développant des sujets profanes souvent empruntés à la mythologie. Les amours déçus permettent aux compositeurs et aux interprètes d’utiliser toute une palette de couleurs, tant au niveau des instruments qu’au niveau des voix, pour exprimer au mieux les maux de l’âme. C’est avec un orchestre réduit que nous rechercherons, à travers ses œuvres, des expressions et des couleurs différentes, toujours au service du texte et de la trame dramatique.

Pour ce programme, l’Ensemble Baroque Les Voyageurs se tournera vers l’Italie en mettant à l’honneur Alessandro SCARLATTI, compositeur reconnu pour ses œuvres opératiques et fondateur de l’école napolitaine d’opéra et Agostino STEFFANI, le célèbre prêtre-espion-compositeur.

PROGRAMME:

Questo Silentio Ombroso de Alessandro SCARLATTI

Sonata in D minor Op.1 No.12 RV63, ‘La Follia’ d’Antonio VIVALDI

Occhi, perche piangete de Agostino STEFFANI

Sonata a tre d’Antonio BERTALI

Lidio e Clori de Alessandro SCARLATTI

 

LES MUSICIENS:

Mathilde Marodon : Soprano

Alexis Knaus : Contre-ténor

Agnès Laurent : Violon

Zuzana Briancard : Violon

Pierre Rinderknecht: Théorbe

Naomi Inoue : Viole de Gambe

Litz Aoki : Orgue et Clavecin