Pour ce nouveau programme autour du Stabat Mater de Pergolèse, trois nouveaux musiciens joueront avec nous!

mathilde-marodon

Mathilde Marodon Cavaillé-Coll – Soprano

Mathilde a suivi aux Conservatoires de Caen et d’Alençon les classes de chant, de danse, de musique de chambre, de musique ancienne, d’analyse et d’histoire de la musique. Elle a obtenu en 2010 le DEM de chant dans la classe de Muriel Souty.

 Cette jeune chanteuse possède un répertoire étendu à travers différents styles et différentes époques et se produit régulièrement au cours de concerts chant et piano ou chant et orgue, et comme soliste du Chœur de Chambre de Caen, de l’orchestre d’Alençon, de l’orchestre Jean-Louis Petit et du Chœur Amadeus à l’église de la Madeleine à Paris. Le compositeur Jean-Louis Petit lui a dédié un Stabat Mater créé en juin 2007.

 Tout en ayant choisi son instrument à elle, la « voix humaine », elle reste très attachée à l’œuvre de son illustre ancêtre Aristide Cavaillé-Coll. Elle se consacre également à l’enseignement de la technique vocale et à la direction de chœur.

 Discographie : Edouard et Yves Devernay à Trouville – Enregistrement de concert à Deauville (juillet 2009) – Mozart à l’Abbaye aux Hommes à Caen

Agnès

Agnès Laurent – Premier Violon

Agnès commence l’étude du violon à l’âge de six ans (1990), au conservatoire de Caen.

En 2006, elle entre au conservatoire de Boulogne-Billancourt dans la classe de Patrick Bismuth et obtient son diplôme d’histoire de la musique au conservatoire de Caen. L’année suivante, elle obtient celui de formation musicale et de musique de chambre à Boulognes-Billancourt.

En juin 2009, elle obtient son diplôme d’étude musicale de violon baroque au conservatoire de Versailles.

Elle travaille avec différents ensemble baroque tels que «les musiciens de Mlle de Guise», « les Muses Galantes », « Opalescences », « l’Ensemble du Rosaire » et le «Caprice baroque» mais aussi avec des orchestres romantiques comme « Orchestre du Loire et Cher » et « Equimonia », accompagne différents choeur: « Stesso tempo », «System 20», « Bach collegium » pour ne citer qu’eux. Elle travaille aussi avec « la compagnie du Mage » lors de soirées privées au Château de Versailles et avec la  «compagnie rue de Berlioz » pour un spectacle pour enfant « Une girafe à la mer ».

Parallèlement elle s’intéresse aux musiques actuelles et improvisées et suit actuellement une formation de jazz.

Tania

Tania-Lio Faucon-Cohen – Second Violon

Tania-Lio FAUCON-COHEN commence son apprentissage musical par le piano à l’âge de 3ans mais se tourne rapidement vers le Violon moderne au CNR de Limoges puis au CRR de Bordeaux dans la classe de Nathalie DESCAMPS.
Attirée par la musique ancienne, elle débute le Violon baroque avec Guillaume REBINGUET-SUDRE, intègre l’orchestre baroque du CRR de Bordeaux et apprend en parallèle la Viole de Gambe dans la classe de Paul ROUSSEAU.
En 2006 elle fonde l’ensemble de musique ancienne « Burdigalante » sous la direction de Benoît BABEL. Parallèlement elle travaille en collaboration avec les ensembles baroques « Sagittarius » dirigé par Michel LAPLÉNIE et « Zaïs » dirigé par Benoît BABEL,  la compagnie de théâtre de Max EYROLLE « Expression 7 », l’ensemble de musique traditionnelle irlandaise « Hors de Portée », crée en 2008 une école de musique sous forme associative à Bordeaux « l’Académie Musicale d’Aliénor » et fait des remplacements en école de musique en Aquitaine et en région Parisienne.
Actuellement elle étudie au CNSM de Paris en Violon baroque avec François FERNANDEZ.
525924_10150890259486402_459940950_n
Rémy PetitVioloncelle

Rémy PETIT débute l’apprentissage du violoncelle à l’âge de 6 ans, à l’école municipale de musique d’Ingré. Il poursuit ses études musicales au CRD d’Orléans dans les classes de Raphaële SEMEZIS (violoncelle moderne), Catherine MECHAIN (formation musicale), Isabelle ROUARD (analyse et histoire de la musique), Pierre-Alain BIGET et Claude MAURY (musique de chambre). Participant à plusieurs reprises aux académies des Folies Françoises à Orléans, il découvre le répertoire musical ancien et décide d’approfondir sa pratique sur violoncelle baroque. Après avoir obtenu un DEM de formation musicale en 2007 et de violoncelle moderne en 2009 au CRD d’Orléans, il intègre en 2009 la classe de François POLY (violoncelle baroque), membre des Folies Françoises, au CRR de Cergy-Pontoise. Il y obtient un DEM de violoncelle baroque en 2011.

En tant que musicien d’orchestre et en tant que violoncelliste moderne, il a travaillé avec Jean-Marc COCHEREAU (Orchestre Symphonique d’Orléans) et Clément JOUBERT (Orchestre Symphonique du Loiret). Il participe à de nombreux projets et nourrit un intérêt certain pour les projets éclectiques mêlant différentes formes d’art : musique pour pièce de théâtre, concert dans le cadre d’un musée, trio violon-violoncelle-piano, quatuor à cordes, ensemble de violoncelles, œuvres avec chœur et/ou chanteurs solistes, association musique baroque/danse contemporaine…

Il s’intéresse également à la pédagogie concernant la formation musicale et le violoncelle, disciplines qu’il a enseignées pendant quelques années à l’école municipale de musique d’Ormes et, désireux d’approfondir ce domaine, il a récemment intégré la formation au DE de violoncelle baroque au CNSMD de Paris.

Affectionnant particulièrement le travail du continuo et sa relation avec le texte et la voix, il a travaillé dans plusieurs productions d’opéra ou oratorio, Les Noces de Figaro de MOZART à Orléans et à Orvieto, La Bohême de PUCCINI à Orvieto, Cosi fan tutte de MOZART à Cergy, La Passion selon Saint Jean de BACH à Rueil-Malmaison, Echo et Narcisse de GLÜCK à Paris et récemment La Resurrezione de HAENDEL à Paris.

Après avoir été admis au CNSMD de Paris en 2011, Rémy y suit l’enseignement de Christophe COIN et Bruno COCSET dans la classe de violoncelle baroque.